Les 5 saveurs et leur action

On distingue 5 saveurs dans la thérapeutique chinoise; l’acide, l’amer, le doux, le piquant, le salé. Le terme « saveur » prenant un sens plus large que celui que nous connaissons, il ne s’agit pas seulement de goût mais aussi de qualité et de type d’énergie. De plus, un même aliment peut avoir plusieurs saveurs. Ces 5 saveurs sont liées au 5 saisons.

La saveur acide resserre les tissus et freine l’évacuation des liquides hors du corps. On entend par liquide aussi bien la sueur et les larmes que l’urine ou les diarrhées, l’écoulement du nez lors d’un rhume etc… Les aliments de saveur acide renforce l’énergie du Foie (élément Bois), cependant pris en trop grande quantité ils l’affaiblissent et vont renforcer ou surcharger l’énergie de la Rate (élément Terre). S’ils lèsent la Rate ces aliments vont rétracter les chairs, blesser les muscles, gercer les lèvres, etc.. La consommation de la saveur acide doit donc être restreinte en cas de souffrance des muscles et des ligaments. Une envie immodérée pour cette saveur ou un dégoût indiquent souvent un déséquilibre au niveau de la fonction Bois/Foie. Elle est liée au printemps.

Céréales et graines : blé, pain au levain, graines de pistache, graines de sésame /Légumes : oseille, poireau, tomate, artichaut, radis noir, chou, céleri / Fruits : pomme, prune, pamplemousse, groseille, citron, cerise, fraise, rhubarbe, abricot, ananas, cassis, pêche, poire, orange, mandarine, coing, mangue / Produits animaux : poulet, fromages, yaourt / Condiments : épices : vinaigre, mélisse, ortie, safran, ciboule / Boissons : thé Tuo Cha, vins, cidre

____________

La saveur amère dessèche et durcit, elle a une action d’évacuation de la chaleur vers le bas. Elle sera donc utile pour soulager la fièvre les états inflammatoires tels que cystite, conjonctivite, éruption cutanée…. Les aliments de saveurs amères renforcent l’énergie du Cœur mais en grande quantité ils la freine et blesse celle des Poumons (Métal). Sa consommation doit donc être contrôlée en cas de sécheresse de la peau et des muqueuses, de chute des poils ou des cheveux. Une envie immodérée pour cette saveur ou un dégoût indiquent souvent un déséquilibre au niveau de la fonction Feu/Coeur. Elle est liée à l’été.

 Céréales et graines :  orge, riz, millet / Légumes : asperge, laitue, algues, artichaut, céleri, chicorée, endive, pissenlit / Fruits : pomme, abricot, melon, prune, pamplemousse / Produits animaux :  mouton, porc, foie, tous les poissons / Condiments, épices : basilic, cardamone, estragon, curcuma, eau de fleur oranger / Boissons : café, thé, absinthe, bière, gentiane.

____________

La saveur douce renforce l’humidité dans les tissus, aide au relâchement. Elle stimule l’énergie vitale et la répartit dans les différents organes. Elle a une action calmante dans les maladies articulaires et rhumatismales liées à l’humidité, elle sera également utilisée en cas de spasmes musculaires, tension nerveuse. Les aliments de saveurs douces renforce l’énergie de la Rate mais en excès ils lèsent sa fonction. La Rate n’aime pas le surplus d’humidité, or la saveur sucrée, en ralentissant les fonctions de l’estomac, favorise la production d’humidité dans les voies digestives et ralentit la circulation de l’énergie, entraînant par exemple une fatigabilité. En excès elle va tonifier ou surcharger l’énergie du Rein (élément Eau). Sa consommation doit donc être contrôlée en cas de problèmes circulatoires et métaboliques tels que problèmes urinaires, œdèmes. Une envie immodérée pour cette saveur ou un dégoût indiquent souvent un déséquilibre au niveau de la fonction Terre/Rate. Elle est liée à la fin de l’été et aux intersaisons.

 Céréales et graines :  épeautre, maïs, millet, quinoa, riz gluant, cacahuète, noix, graine de lotus, blé / Légumes : haricots, pois, soja noir, aubergine, betterave, potiron, petits pois, carotte, fèves, épinards, brocolis / Fruits : dattes, banane, raisin, poire, mûre, noix de coco, avocat, cerise, pomme, figue, châtaigne, ananas, mangue, pastèque, melon / Produits animaux : œufs, laits, bœuf / Condiments, épices : sucre d’orge, sucre de malt, sirop d’érable, miel, huile de sésame et d’arachide / Boissons : jus de fruits, lait de soja.

____________

La saveur piquante (ou âcre) a une action sudorifique et dispersante. Elle fait circuler l’énergie, les liquides organiques et le sang; elle rassemble l’énergie et ces liquides à l’intérieur du corps et les conduit vers l’extérieur. Utile en cas de stagnation d’énergie, elle élimine les toxines, elle chasse le vent et le froid de l’organisme (toux, bronchite, etc.) en provoquant la transpiration. Les aliments de saveur piquante renforce l’énergie du Poumon, en optimisant les défenses immunitaires et en restaurant le métabolisme. En excès, la saveur piquante va tonifier ou surcharger l’énergie du Foie (élément Bois) et freiner l’énergie du Poumon. Il est déconseillé de consommer cette saveur de manière importante lors de contraction des tendons, en cas d’épuisement des liquides organiques ou de transpiration abondante. Une envie immodérée pour cette saveur ou un dégoût indiquent souvent un déséquilibre au niveau de la fonction Métal/Poumon. Elle est liée à l’automne.

Céréales et graines : millet, orge / Légumes : poireau, radis, ail, gingembre, cresson, oignon, soja noir, fenouil, ciboule, fenouil, navet, graine de moutarde, céleri / Fruits : pêche, orange, mandarine, fruits secs / Produits animaux : miel, pollen, veau, canard  Huile : soja, lin / Condiments, épices : poivre, menthe, coriandre, origan, sauge, thym, ciboulette, ail, piment, cannelle, gingembre, noix de muscade / Boissons : thé au jasmin, alcool.

____________

La saveur salée assouplit et détend, elle est ramollissante. Elle est utile en cas de d’indurations de toutes sortes (kystes, nodules, ganglions lymphatiques…). En excès, la saveur salée va freiner l’énergie des Reins et stimuler ou surcharger celle du Cœur (élément Feu). Il est donc déconseillé de manger trop d’aliments de saveur salée en cas d’hypertension ou de palpitations dues. Une envie immodérée pour cette saveur ou un dégoût indiquent souvent un déséquilibre au niveau de la fonction Eau/Rein. Elle est liée à l’hiver.

Céréales et graines :   sarrasin, avoine, seigle, graines germées de luzerne et d’orge, lentilles, / Légumes : algues, champignon noir, soja, pomme de terre, fèves, haricots verts / Fruits : noisette / Produits animaux : boudin, jambon, porc, salaisons, sanglier, crevette, huître, crabe, moule, calamar,  œufs de poisson, escargot / Condiments, épices : sel, sauce de soja / Boissons : boissons gazeuses, bourrache.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s